Mieux gérer votre stress en apprenant ce qui le cause

stress, relax, relaxation, apprendre à gérer son stress, destresser

Peu importe à quel point vous êtes courageuse, bosseuse ou intelligente, vous avez forcément des moments de stress qui vont vous faire perdre le contrôle. Ces éléments déclencheurs sont toutes ces choses qui font que vous allez réagir de manière spontanée et irréfléchie, et qui sont (ou pas) la meilleure réponse à la situation concernée.

Quand vous êtes provoquée, c’est la partie émotive de votre cerveau qui prend automatiquement le contrôle. Vous êtes alors inondée d’adrénaline et de cortisol, les mêmes hormones / neurotransmetteurs qui ont pour mission de nous protéger de toute menace, fictive ou réelle. La partie logique de votre cerveau « s’éteint » quelques instants et vous perdez votre capacité à résoudre les problèmes, prendre des décisions et réfléchir de manière rationnelle.

Au moment où cela se produit, vos émotions sont prises en otage et il est très difficile de voir les choses clairement. Vous vous refermez et resterez dans cet état jusqu’à ce que la menace perçue ou l’élément déclencheur ne soit dissous. Avec le temps ces réactions peuvent mener à une forte anxiété, dépression, irritabilité, fatigue, voire d’autres problèmes de santé tels que des maladies cardiaques ou un système immunitaire affaibli.

Le stress est devenu omniprésent et inévitable mais nous réagissons tous différemment selon les circonstances. La manière dont on gère les situations stressantes jouent un rôle prédominant sur notre résilience. Pour apprendre à mieux gérer son stress, demandez-vous comment vous réagissez quand vous êtes sous pression :

  • Comment est-ce que le stress se traduit sur vous physiquement (ex. une sensation oppressante dans la poitrine, des sueurs, des nœuds dans l’estomac, des maux de tête, etc) ?
  • Comment est-ce que le stress vous touche psychologiquement ou émotionnellement parlant (ex. vous vous énervez vite) ?
  • Comment vous vous déstressez (ex. le rire, la méditation, le yoga, la lecture, etc) ?

Identifier les éléments déclencheurs est primordial pour pouvoir améliorer votre intelligence émotionnelle et votre résilience. L’intelligence émotionnelle c’est cette capacité à comprendre votre état d’esprit et vos émotions, c’est être capable d’identifier les humeurs et les émotions des autres et d’utiliser cette information pour mieux guider votre comportement. L’intelligence émotionnelle détermine comment vous interagissez avec les autres, comment vous maintenez vos liens avec les autres, comment vous restez motivée, comment vous prenez vos décisions, comment vous contrôlez vos émotions, comment vous influencez les autres et tellement plus. Plus vos émotions sont fortes et plus elles auront de poids sur votre comportement. Le seul moyen de reprendre le contrôle est d’être à l’écoute de ses émotions et de rester vigilant.

Si vous faites attention aux périodes où vous ressentez du stress, des émotions fortes et de la frustration, vous allez remarquer une constante, c’est généralement quelqu’un ou quelque chose qui déclenche votre réponse au stress.

Prenez un jour de travail typique par exemple, vous passez probablement vos journées en réunions, avec des deadlines et autres facteurs de stress. Imaginez qu’une personne vous mette dans l’embarras devant vos managers et collègues en disant que vous avez raté une importante deadline. Vos épaules deviennent alors tendues, vos paumes transpirantes et votre estomac noué. Vous êtes face à un élément déclencheur, en l’occurrence un sentiment de honte. Si vous ne faites pas attention vous risquez, sans vous en apercevoir, d’impacter vos relations professionnelles de manière négatives.

On peut lister certaines sources de stress qui nous sont familières :

  • le travail
  • les enfants
  • l’argent
  • les relations
  • la maladie
  • trop d’engagements
  • la solitude
  • La gestion familiale
  • le manque d’équilibre entre vie privée et travail
  • l’incertitude

La bonne nouvelle c’est que quand vous êtes consciente de ce qui déclenche votre stress, vous pouvez gérez la manière dont vous y réagissez. Les questions suivantes vous aident à déterminer vos éléments déclencheurs :

  • Je me mets en colère quand ___.
  • Je perds mes moyens quand ___.
  • Je me sens offensée quand ___.
  • Je trouve que c’est malpoli de ___.
  • Au travail j’aimerais que les gens soient ___.
  • Ça me rend folle quand ___.
  • Ça m’énerve quand je vais au travail et que ___.

En psychologie sociale, « l’erreur fondamentale d’attribution » correspond à notre tendance à juger les autres par leur comportement et l’assigner à leur personne tout en se jugeant nous-mêmes sur nos intentions seulement. En résumé, on forme des hypothèses sur les motivations de la personne et on lui reproche ses actions sans penser que ça peut partir d’une bonne intention. Lorsque cette personne montre un comportement qui ne nous plaît pas on va alors parler de défauts mais ce qu’on ne réalise pas c’est que de faire ces suppositions là sur les autres augmente notre niveau de stress.

Donc la prochaine fois que quelqu’un dira ou fera quelque chose qui déclenche chez vous un pic de stress, entraînez-vous à reconnaître et comprendre vos émotions. Supposez que ça part d’une bonne intention et accordez le bénéfice du doute quant à leur comportement. Pensez à l’exemple du collègue qui vous fait remarquer que vous avez raté une deadline. Qu’est-ce qu’il se passerait si vous interprétiez les choses différemment ? Et si vous partiez du principe qu’on lui avait juste demandé l’état d’avancement du projet et qu’il n’avait pas l’intention de vous embarrassez ? Certes, il aurait pu avoir plus de tact mais nous sommes humain et l’erreur est humaine.

Quand vous essayez d’interpréter les choses positivement vous commencez à voir les choses de manière différente. Non seulement vous réduisez votre stress mais en plus vous serez surprise de voir à quel point vous allez devenir plus optimiste. Vous deviendrez plus heureuse, plus productive et plus résiliente.

Pour mettre tout cela en pratique, commencez par identifier une situation qui pose des problème à votre intelligente émotionnelle et demandez-vous :

  • Comment est-ce que cela m’affecte physiquement, émotionnellement et psychologiquement ?
  • Qu’est-ce qui provoque ces sentiments et ces émotions ?
  • Que puis-je faire pour gérer la situation et ma réaction émotionnelle de manière plus efficace ?

La résilience est un ensemble de compétences que l’on peut travailler.  Il n’y a pas de remède magique pour éradiquer le stress mais être proactive dans la gestion des éléments déclencheurs vous redonnera le contrôle. Vous remarquerez alors que vous êtes moins sujette à ces provocations et vous maîtriserez mieux vos réactions. Avec de la pratique, non seulement vous réduirez votre stress mais vous développerez aussi votre intelligence émotionnelle, votre endurance et votre résilience.

Adapté d’Anne Grady pour « HBR ».

Signature

More about Rhabiha

Passionnée par la com et experte beauté, je partage avec vous mes connaissances et mes découvertes. N'hésitez pas à partager les vôtres !

Laisser un commentaire